Des manifestations à travers l’Europe pour demander l’interdiction de la publicité pour le secteur aérien
22 Avr, 2024

CONTACT PRESSE : Hannah Lawrence, press@stay-grounded.org , (+43) 0670 550 09 34

  • Une semaine de mobilisation à travers l’Europe cible la publicité et le sponsoring des compagnies aériennes pour leur rôle dans la croissance du trafic aérien.
  • De nouvelles statistiques effectuées sur 6 grandes compagnies aériennes montrent que chaque euro dépensé en publicité ou en sponsoring entraîne des émissions comprises entre 35 et 60 kg de CO2e.
  • Des actions sont menées dans plus de 30 villes européennes en France, au Portugal, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Suisse.
  • Les militants soutenant le réseaux Stay Grounded et Badvertising appellent à l’interdiction de la publicité des compagnies aériennes afin de protéger le climat.

Lundi 22 – Des actions ont lieu dans plus de 30 villes européennes pour exiger l’interdiction de la publicité des compagnies aériennes.

La semaine de mobilisation intervient alors que de nouvelles recherches montrent que chaque euro dépensé en publicité et en parrainage par Air France, British Airways, KLM, Lufthansa, RyanAir et Qantas entraîne une augmentation associée des émissions de gaz à effet de serre de 35 à 60 kg de CO2e.

Les activistes de groupes tels que XR Genève, XR Pays-Bas et Brandalism ont pris détourné environ 500 panneaux publicitaires avec des affiches créatives dénonçant le greenwashing de l’aviation à Paris, Londres, Genève, Bristol et dans 30 autres villes européennes.

Permanecer en la Tierra et l’UNAM au Mexique se sont associés aux mobilisations pour protester contre l’aéroport international Felipe Angeles de Santa Lucia, près de Mexico, qui menace les communautés locales et pille l’approvisionnement en eau.

Hannah Lawrence de Stay Grounded a déclaré :

“Le secteur aérien utilise des publicités trompeuses pour nous faire croire que voler peut être vert, alors qu’en fait, le seul avion vert est celui qui reste cloué au sol. Tandis que leur greenwashing retarde une action climatique significative, celles et ceux qui n’ont même jamais mis les pieds dans un avion subissent le plus lourdement les conséquences du dérèglement climatique. Nous avons urgemment besoin d’une interdiction de la publicité pour le secteur aérien et de mesures pour réduire équitablement le nombre de vols.

Robbie Gillett de Badvertising a déclaré :

« Nous sommes coincés dans une logique dangereuse selon laquelle les aéroports « doivent s’étendre pour répondre à une croissance de la demande », mais cette croissance est alimentée, en partie, par la publicité nous encourageant à voler. Dire que « les gens vont toujours prendre l’avion », c’est comme dire « les gens vont toujours fumer des cigarettes ». Nous sommes intervenu-es dans le passé pour mettre fin à la publicité pour le tabac afin de réduire la demande. Nous devrions également supprimer les appels constants à acheter plus de vols.”

La campagne contre la publicité sur les énergies fossiles obtient déjà des victoires. En mars 2024, le conseil municipal de Sheffield a annoncé que la publicité des compagnies aériennes et des aéroports ne serait pas autorisée sur les panneaux d’affichage appartenant au conseil. L’Eye Filmmuseum d’Amsterdam a décidé cette année de ne pas renouveler son contrat de sponsoring avec la compagnie aérienne néerlandaise KLM pour des raisons de soutenabilité.

Ces actions interviennent alors que les compagnies aériennes font face à des actions juridiques et réglementaires de plus en plus nombreuses concernant leur greenwashing. En avril, un tribunal a interdit à la compagnie aérienne allemande Eurowings de faire de la publicité pour des vols neutres en CO2. En mars, un tribunal a jugé que la compagnie aérienne néerlandaise KLM avait induit ses clients en erreur sur ses allégations écologiques et sa représentation des carburants d’aviation dits « durables ». L’Advertising Standards Authority (ASA) du Royaume-Uni a récemment interdit les publicités de Lufthansa, Air France-KLM et Etihad Airways pour des allégations environnementales trompeuses. En juin 2023, le groupe de défense des consommateurs BEUC a déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre 17 compagnies aériennes pour leurs allégations de durabilité.

L’avion est le mode de transport le plus nocif pour le climat. C’est aussi le mode de transport le plus inégalitaire, avec seulement 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de l’aviation.

NOTES AUX EDITEURS DE PRESSE :

Des photos haute résolution des actions sont disponibles ici.

Rapport sur l’empreinte climatique des accords de parrainage et de la publicité des compagnies aériennes ici.

Statistiques sur les émissions liées aux publicités et sponsorships des compagnies aériennes disponibles ici.

La Semaine internationale d’action contre la publicité, le sponsorship et le greenwashing des compagnies aériennes se déroule du 15 au 22 avril 2024. Elle est coordonné par Stay Grounded et Badvertising.

Stay Grounded / Rester sur Terre est un réseau regroupant 215 associations et collectifs à travers le monde, dont des communautés locales en lutte contre des aéroports, des ONG et des syndicats. Le réseau fait campagne pour une juste réduction du trafic aérien et pour un système de mobilité équitable, accessible à tous, aussi bien aujourd’hui que demain.

Badvertising est un projet du New Weather Institute, d’Adfree Cities et de l’association caritative pour le climat Possible. Badvertising vise à mettre fin à la publicité qui alimente l’urgence climatique en mettant en œuvre une interdiction de type loi Evin sur les publicités pour les voitures, les compagnies aériennes et les entreprises de combustibles fossiles.